· 

Savon marbré blanc, noir et vert

Une nouvelle recette de savon marbré toujours avec le procédé de saponification à froid. Un savon blanc, noir et vert et également une leçon sur l'utilisation de l'acide stéarique trop dosée....

Recette pour 600 grammes de savon :

- 51 gr        Huile végétale de coprah

- 68 gr        Huile de colza

- 68 gr       Huile végétale d'olive

- 17 gr           Huile de ricin

- 17 gr           Huile de lin

- 136 gr        Huile de palme

- 68 gr          Acide stéarique

- 57 gr          Soude caustique pure

- 100 gr         Eau déminéralisée

 

A la trace:

- 16 gr          Crème liquide à température ambiante

- 5 ml           Fragrance Allumeuse Aromat'Easy

- 2 gr            Empatage blanc

- 1, 5 gr        Charbon actif

- 1,5 gr         Oxyde vert

Suivre la réalisation de la recette sur cet article

Je vous rappelle que si vous changez les huiles ou le grammage il faut recalculer le quantité de soude (lien calculateur Aroma-Zone)

Le surgraissage choisi pour ce savon est de 11% avec l'huile de ricin a la trace qui m'a servi à délayer les couleurs. Après avoir réaliser ma lessive de soude et en attendant que celle-ci refroidisse (env. 40°), j'ai mis à chauffer l'acide stéarique, l'huile de coprah et l'huile de palme. Lorsqu'elle était fondue, je les ai sorti du bain-marie et ajouter mes huiles d'olive, de lin et de colza. En ajoutant les huiles, le mélange s'est opacifié. J'aurais du me méfier. Mes huiles étant à 42° et ma lessive de soude à 38°, j'ai procédé au mélange et la catastrophe: au moment oú la trace est apparue, le mélange s'est tout de suite solidifié :( Trop d'acide stéarique!

Comme je déteste jeter et que j'aime les challenges... Je ne me suis pas laissée abattre. J'ai allumé le four, remis en route le bain-marie et mis ma pâte à savon à chauffer au bain-marie avant de la répartir dans les récipients de couleur. J'ai mis le moule au four et verser dès que chaque pâte de couleur me le permettait dans le moule en le remettant bien au chaud entre 2.

J'ai bien taper le moule pour répartir les pâte au fond de moule et procéder au marbrage dans le four...

Je voulais réaliser ce marbrage, en remplaçant le bleu par du vert:

Malheureusement avec mon problème de pâte trop épaisse et presque dure, mon marbrage ressemble à ça:

Après 48 heures de séchage, à la découpe:

Le parfait est l'ennemi du bien! A trop vouloir chercher un savon dur qui ne fond pas trop sous la douche, j'ai dépassé la limite.

Je sais que l'acide stéarique ne doit pas dépasser 10% sous peine de figer la pâte à savon pendant la trace. De plus, le taux élevé d'acide stéarique a provoqué un savon friable (on le voit sur la deuxième photo). Il n'est pas non plus très agréable à l'utilisation: il met longtemps à mousser et la mousse est peu abondante. 

Côté fragrance elle change de celles utilisées jusqu'à maintenant, elle est fruitée et acidulée, on sent bien la pomme verte et la grenade. J'aime beaucoup mais je conçois qu'elle ne peut pas plaire à tout le monde. Je ne la mettrai pas pour un savon pour homme. Elle convient plus aux jeunes filles et me va très bien :)

Côté couleur, cette fois c'est exactement ce que je voulais un noir soutenu, merci au charbon toujours aussi efficace dans les SAF! et l'oxyde vert tient également très bien avec la soude.